La centrale nucléaire de Saint-Alban

La centrale nucléaire de Saint-Alban est situé en Isère, en bordure du Rhône 50 km en aval de Lyon, les communes de Saint-Alban-du-Rhône et Saint-Maurice-l'Exil.

Pour le refroidissement de ses deux réacteurs nucléaires, l'usine utilise l'eau du Rhône.

Environ 670 personnes travaillent à Saint-Alban.


Risque sismique

Selon un document de l'autorité de sûreté nucléaire en Octobre 2002, des anomalies pourraient rendre le système de contrôle à distance ne fonctionne pas, remettre en question le fonctionnement des soupapes important pour la sécurité nécessaire après un tremblement de terre.

Canicule 2003

Le 14 Juillet 2003, la température de l'eau rejets dans le Rhône a atteint une moyenne de 0,36 ° C au-dessus de la limite autorisée, pour une durée de 4 heures. L'Autorité de sûreté nucléaire a publié cette information sur son site Internet le 5 août 2003.

Risque d'incendie

Le 11 Mai 2005, l'Autorité de sûreté nucléaire a adressé au Directeur de la centrale Saint-Alban une lettre indiquant de nombreuses différences avec les règles de prévention des risques d'incendie. L'ASN inspecteurs ont procédé à un exercice d'incendie, ou le détecteur activé par les inspecteurs n'ont pas déclencher d'alarme déclenché un feu, mais l'émergence d'une chambre d'alarme non-commande.

Selon le rapport annuel 2007 de l'ASN, le site doit faire des progrès dans la salle de suivi de commande




Carburant du futur | site de rencontre entierement gratuit | Internet Senlis | Autres partenaires