La centrale nucléaire de Cruas

La centrale nucléaire de Cruas, également connu sous le nom de centrale nucléaire de Cruas-Meysse est une centrale nucléaire a ouvert ses portes en 1984-1985 sur la commune et Cruas Meysse en Ardèche au bord du Rhône entre Valence (40 km en amont) et Montélimar (15 km en aval). L'usine est située à 35 km au nord du site nucléaire de Tricastin.


Caractéristiques de la centrale de Cruas

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse est de 4 réacteurs nucléaires de 900 mégawatts, soit 3600 mégawatts. La construction a commencé en 1976 et mis en service ont été effectuées en 1984 et 1985. L'usine représente une moyenne de 4 à 5% de la production nationale est de 40% des besoins annuels de la région Rhône-Alpes.

Environ 1200 employés travaillent dans la centrale de Cruas un site avec un domaine de 148 hectares.

L'usine utilise l'eau du Rhône pour son refroidissement.

La fresque du site

En 1991, Electricité de France, Framatome, le Conseil général de l'Ardèche, et orienté de sorte à atteindre une monumentale peinture murale rassurant sur la question de l'écologie.

Les travaux de 12 500 mètres carrés et 155 mètres de haut est faite par Jean-Marie Pierret (ancien élève des Beaux-Arts et auteur de "géant" sur le barrage-voûte de Tignes en Savoie) ont contribué 9 alpinistes sur l'une des quatre tours de refroidissement sur la base d'une ouvre du peintre décorateur de films ardéchois Jean Saussac.

La fresque représente les archétypes fondamentaux liés à l'eau et l'air: Verseau et a été inauguré en Janvier 2005.

Cette réalisation nécessaires à Jean-Marie Pierret l'utilisation d'une mosaïque de 600 000 à 15 centimètres carrés plus tard, 4000 litres de peinture (3 couleurs de base) et 8000 heures.

Incidents nucléaires à Cruas

Le 28 Janvier 1999, deux membres du personnel évacuations ont été nécessaires à la suite de rejets radioactifs. L'Autorité de sûreté nucléaire a décidé de déclencher une inspection à la centrale Cruas-Meysse, et a classé l'incident au niveau 1 de l'International Nuclear Event Scale.
Au début de 2004, les essais de routine a détecté la présence de tritium dans la nappe phréatique sous le site. En réponse, CRIIRAD a adressé une demande au Président de l'Ardèche, également président de la Commission locale d'information Cruas-Meysse, pour effectuer les contrôles en particulier lors de piézomètres situé à l'intérieur du site.
Selon un rapport daté d'avril 2007, l'ASN a connu un relâchement dans la rigueur de l'exploitation du site.




Carburant du futur | site de rencontre entierement gratuit | Internet Senlis | Autres partenaires